16 mars 2011

Mes premières découvertes

Il y a peu de chance que je sois publiée chez Gallimard… Néanmoins, voici une petite liste, de mes premières découvertes dans la région franco-suisse :

- Quand vous faites vos courses alimentaires et que vous avez oublié votre sac, il ne faut pas refuser le « cornet » qui vous est proposé. Non, la caissière ne veut pas vous engraisser avec son cornet de frites, elle veut juste vous donner un sachet, enfin, un « pochon » comme on dirait par chez moi !

- Mon esprit se ramollit. Oui, je m’en rends compte chaque matin : à la radio, suisse, évidemment (on capte mieux), je dois faire une gymnastique cérébrale pour traduire « nonante-trois» ou encore « septante-cinq »… ce qui fait donc, « quatre-vingt treize » et « soixante-quinze », mais le temps que mon cerveau fasse la « traduction », j’ai perdu le fil de l’information… Cela dit, cette façon de calculer est plutôt logique, mais n’ayant jamais eu un esprit logique…

- Le Mont-Blanc. Si, je vous assure, on le voit quand on monte jusque chez nous. Même qu’en fait, on n’est pas très loin, enfin, à vol d’oiseau. Quoique, ce week-end, en allant se promener, en 50 minutes nous nous sommes retrouvés au pied du Mont-Blanc ! Bon, ce n’était pas ce qui était prévu, et comme le glacier ne va pas fondre de suite, on y retournera.

- Ca fait deux mois qu’on en parle au boulot, je devais organiser une sortie là-bas, qui ne se fera pas, donc, nous sommes allés voir cette expo, seuls. 2h de visite délicieuses. Expo qui peut se prolonger par le musée de l’auto (et ça vaut le coup d’œil !) et se poursuivre dans le petit parc (voui, on y trouve des sculptures de Saint-Phalle, de Dubuffet, Calder…).

 

 

- Etape à Montreux (mais ça aurait pu être ailleurs en Suisse). Constat : alors que les voitures sont lancées et que vous attendez sagement de traverser (sur un passage piétons, bien entendu), là, vous vous dîtes, je ne m’aventure pas à traverser vu la vitesse… eh bien, si ! Elles s’arrêtent, pour vous laisser passer !

- Printemps. Il est là, il arrive. Comment je le sais ? Eh bien, depuis quelques jours, on revoit la vallée ! J’avoue même que je suis en train de découvrir la jolie vue que nous avons de la terrasse. Oui, trois mois dans le brouillard, soit depuis que nous avons emménagé, trois mois dans les nuages et parfois au-dessus, quand tout se dégage, enfin, on revit et l’on peut admirer le paysage…

- Autre découverte : « Non, la Bretagne n'est pas la plus alcoolo ». On ne relèvera pas que c’est la région où l’on prend le plus de cuites mais juste que « la Bretagne est supplantée par le Nord (hé hé) et le Sud dans la fréquence quotidienne de consommation d'alcool. Plus fêtarde, plus démonstrative, certes, mais pour le reste, sa réputation d'ivrogne est plus que contestable ». Vous pouvez lire l’article . Je confirme, ici, ils ne sont pas en reste… Je ne parlerai pas de mes dernières soirées… Donc, ici, ils pourraient très bien être leader sur l’alcool mais aussi sur le temps gris (là, je vais me faire de nouveaux amis) !!!

Découvertes à suivre…

Posté par macrondine à 10:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Mes premières découvertes

  • septantouit et neuf ça fait nonantesept
    facile!
    heureuse de vouar que tu découvres MArtigny & le gruyère
    t'es pas encore tombé dans l'ovomaltine à tartiner?.
    va à la Migro, tu trouveras....

    Posté par Zau, 25 mars 2011 à 23:07 | | Répondre
Nouveau commentaire